SOS – Cheveux en détresse ?

En guerre depuis des années avec mes cheveux, je ne vous parle pas du combat que je leur mène chaque jour pour qu’ils me conviennent. Les pauvres se rebellent mais au vue de tout ce que j’ai pu leur faire subir, j’essaye de les comprendre…

coupe-cheveux-ciseaux.jpg

Tête à longs cheveux depuis mon plus jeune âge et pour le plus grand bonheur de ma sœur, cette dernière, apprentie coiffeuse d’un jour, a pu s’essayer de façon plus ou moins réussie sur ma chevelure… Adepte des « Color Pulse », mousses colorantes tenant plusieurs jours, lors de nos années collèges, sa passion dévorante pour le violet, le rouge et l’auburn a valu beaucoup de frayeur à notre maman et à surtout à mes cheveux ! Fière de nos petits exploits à l’époque, nos essais ratés nous ont confortés dans le choix de nos métiers à l’opposé d’un secteur qui n’était clairement pas notre destinée. Entre le le kit racine cheveux blonds qui vire à l’orange et les colorations blondes au jaunâtre, je crois que l’on a bien fait de s’abstenir…

Née toute blonde, mes cheveux ont foncé par la suite, pour ne former qu’un châtain très terne. Après moult balayages, méchages et heures passées chez le coiffeur, je suis contente de l’effet final même si, entre nous, je ne suis jamais assez blonde à mon goût. Cheveux longs, épais et frisottant à l’arrière, j’aurais aimé avoir une chevelure plus souple et moins dense. De toutes manières, on n’est jamais contente de ce que l’on a mais tout le monde le sait déjà…

DSC06011.JPG

Adepte du même coiffeur basé près d’Angers depuis déjà un bon moment, je suis passée auparavant par tout type de coiffures/couleurs plus ou moins réussies comme vous pouvez le constater.

Qui dit cheveux blond, dit entretien ! A dominance sec et en manque d’hydratation, je vais vous présenter mes petites astuces beautés et mes produits miracles que j’utilise au quotidien.

Il faut savoir que je lave mes cheveux uniquement 2 fois par semaine. En effet, avec une durée estimée à 1 heure entre le shampoing, les soins et le coiffage, vous comprendrez que j’évite à tout prix de devoir ajouter un autre lavage. Après avoir testé divers produits, voici deux gammes que j’alterne le mercredi et le samedi.

Tout d’abord le fameux shampoing bleu qui neutralise les pigments jaunes des cheveux  et apporte cette tonalité froide que l’on recherche. Le « System Professional Blond Sylver » est parfait, en plus d’avoir une superbe odeur, les effets sont immédiats ! Je l’utilise une fois par semaine en le laissant poser 3-4 minutes jamais plus, sinon gare aux effets violets… (250ml environs 19€ – Je le trouve chez mon coiffeur)

En complément, j’ai découvert la marque Aussie. Oui, vous avez bien lu ! J’arrive après la guerre, je suis la dernière à la tester et mon Dieu pourquoi il m’a fallu autant de temps ? La gamme Miracle Moist est idéale pour les cheveux secs, abîmés qui nécessite une hydratation complète. Moins fan de l’odeur Bubble-Gum, je reste néanmoins subjugué par la douceur de mes cheveux. Rapport qualité-prix extra ! Toute la gamme à retrouver chez Monop entre 7 et 9€ par produit.

Après avoir bien rincé mon shampoing, je passe par la case masque, obligatoire dans mon cas, pour avoir la chance de démêler mes cheveux… En complément du « 3 minutes Miracle » de la masque Aussie, j’alterne avec un fabuleux masque à l’huile d’olive de la marque Ultra Doux. Il rend mes cheveux tellement soyeux et facile à démêler que j’ai parfois tendance à en abuser. Temps de pause : 3 à 4 minutes, parfois plus…

Ces deux masques sont à retrouver chez Monop pour Aussie et en grande surface pour Ultra-Doux à des prix vraiment magique ! Qui a dit qu’avoir des beaux cheveux rimé forcément avec avoir des produits chers ?

DSC06007.JPG

Immédiatement après être sorti de la douche, je prends le temps de sécher mes cheveux avec une serviette propre et très douce. Je débute le démêlage avec ma brosse magique, j’ai nommé « Tangle Tezzer » (En rose sur la photo), je privilégie une brosse plate par la suite. Durant cette opération, j’applique la crème de lissage Steampod pour cheveux épais qui protège les cheveux de la chaleur et aide encore une fois à démêler cette crinière…

Cheveux prêt, je m’attaque au séchage des cheveux à 100%. Objectif, les préparer au lissage et commencer à les positionner. Si j’ai le malheur de ne pas les sécher directement, en plus de former des nœuds dont même les marins ignorent la méthode, ces satanés cheveux  vont frisotter, et tout doucement formé des grosses vagues horribles et très épaisses. Maudits cheveux, je vous l’avais bien dit !

steampod-2-loreal-professionnel-blanc.jpg

Enfin la révolution est là, j’ai nommé le SteamPod 2.0 de l’oréal. Hautement convoité depuis plusieurs années, je ne le connaissais que des revues que j’avais pu visionner sur Youtube. Clairement, son prix en moyenne 200€, nous pousse à vite abandonner l’idée de l’avoir un jour mais c’est l’investissement de l’année ! En plus de lisser les cheveux à la perfection, la vapeur d’eau qu’il diffuse à chaque passage apporte douceur, souplesse et moins d’épaisseur face à des cheveux indomptables ! Je suis conquise à 100000% ! Ce cadeau d’anniversaire inespéré tombe à point donner. J’applique pour finir le sérum SteamPod sur l’ensemble de mes pointes.

Une image vaut 1000 mots alors c’est parti pour les avants/après plutôt magique !

giphy.gif

Mon prochain achat cheveux ? L’huile nutritive et réparatrice Elya Haircare dont tout le monde parle sur les réseaux.  A mettre dans ses soins ou en application directe, elle est apparemment le produit à avoir dans sa salle de bain. Le prix, environ 38€, me laisse un peu perplexe mais je vais surement craquer. Je vous en redirai des nouvelles lors d’un prochain article.

huile-nutritive-et-reparatrice-elya-haircare

Dernier point que je n’ai pas abordé, la composition. Je ne suis pas une grande adepte de la vérification de chacun des produits que j’applique sur ma chevelure. Je vous avoue que je suis un peu perdu avec les Sans Sulfate, Sans Paraben et j’en passe. Pour le moment, je découvre peu à peu ces termes et je vais chercher des gammes 100% sans produits dangereux pour nos superbes chevelures. En attendant, j’ai testé un shampoing Bio et mes cheveux n’ont malheureusement pas du tout adhéré.

Des conseils à partager ? Un super produit à me faire découvrir ? Je suis à votre écoute, à vos commentaires !

0 Replies to “SOS – Cheveux en détresse ?”

  1. Mathilde, quel est le nom de ton coiffeur sur Angers s’il te plait? 🙂

    1. Marie trois supers coiffeurs à te proposer :
      Le 1er : Studio2création en plein centre ville. Les coiffeurs te prodiguent de super conseils et en plus ils sont visagistes.
      Changement radical !
      Le 2ème : L’atelier de Mya – Les prix sont vraiment abordables et en plus les coiffeuses sont trop sympa. Ils ont des supers produits lisseurs GHD
      Le 3ème (ou je vais) : Coiffure Studio à Feneu (10-15 min d’Angers) – Demande à te faire coiffer par Sandra ! Elle est génial et les prix sont vraiment super ! Lissage Steampod possible !

      1. Merciiiii 🙂 Je vais étudier tout ça 😉

  2. Hello, je débarque complètement sur les lisseurs tendances ! Cela fait plusieurs fois que vois SteamPod c’est une révolution ce lisseur…Je ne l’ai jamais testé mais j’aimerais l’avoir 🙂 C’est un très beau cadeau d’anniversaire. Pour les shampooings bio je ne pense pas que tes cheveux n’ont pas adhéré c’est surtout qu’il faut six mois à un an pour une transition. Trois ans que je suis dans le naturel et j’ai mis peut être un an et demi à trouver mon bonheur dans les shampooings et je ne regrette pas du tout 🙂 Belle soirée !

Laisser un commentaire